Google lance discrètement une application pour passer d’iOS à Android

Une nouvelle application Google vient de faire son apparition sur l’App Store. Passer à Android, c’est son nom, permet aux possesseurs d’iPhone de transférer facilement leurs données vers leur nouveau smartphone Android.

Le passage d’un iPhone vers un smartphone Android devrait désormais se faire tout en douceur. Google vient de publier très discrètement Passer à Android sur l’App Store. Cette nouvelle application permet, comme son nom l’indique, de transférer facilement les données stockées sur un iPhone vers un nouveau smartphone Android.

Google n’a pas communiqué de manière officielle pour l’heure. L’arrivée de cette application sur l’App Store, d’Apple, s’est faite dans la discrétion la plus totale. En la recherchant par son nom dans le moteur de rechercher de l’App Store, il est en effet impossible de la trouver. Google a visiblement fait le choix pour l’instant de ne pas la référencer, sans doute jusqu’à l’annonce officielle de son lancement. Elle est toutefois téléchargeable en cliquant sur ce lien.

Pour transférer les données, l’application vous demandera de scanner avec votre iPhone le QR Code affiché sur le smartphone Android lors de sa première configuration. Passer à Android permet de transférer vos contacts, les événements du calendrier, vos photos et vidéos, sans fil.

L’application propose même une option pour vous renvoyer vers le site d’Apple dédié au transfert de données (privacy.apple.com) pour vous permettre de demander une copie de vos données stockées sur iCloud, notamment vos photos et vidéos, afin de les transférer automatiquement sur Google Photo.

Enfin, Passer à Android vous guide pour désactiver la réception iMessage sur iOS afin que vous ne manquiez aucun SMS sur votre nouvel appareil Android.

RPA au service de la transformation digitale

Nous vivons dans une époque où les attentes des clients sont très élevées, les livraisons sont réalisées le jour même, voire le jour suivant et la possibilité de pouvoir contacter certaines entreprises 24h/24 et 7 jours/7, signifie que la majorité des clients s’attendent à être satisfaits instantanément. De plus, la diversification des canaux de communication utilisés aujourd’hui, mènent les entreprises à améliorer et optimiser l’expérience utilisateur (#UX). Pour cela, de nombreuses entreprises ont déjà mis en place des solutions de « Robotic Process Automation », aussi appelé RPA. En effet, cette technologie de robotisation des métiers, s’avère être une bonne solution pour optimiser les processus courants.

Qu’est ce qu’un RPA ?

L’automatisation des processus robotisés (RPA) fait référence à l’utilisation de bots logiciels pour automatiser des tâches de routine très répétitives des travailleurs. C’est une technologie utilisant l’intelligence artificielle bien structurée, dont l’objet est de simplifier les processus métier. Grâce aux outils de RPA, une entreprise peut configurer un logiciel, ou un « robot », pour capturer et interpréter des applications afin de traiter une transaction, manipuler des données, déclencher des réponses et communiquer avec d’autres systèmes d’informations et/ou numériques.

Le prix du Raspberry Pi augmente pour la première fois de son histoire sur fond de pénurie

Société : Temps difficiles pour les amateurs de Raspberry Pi. Le Raspberry Pi 4 et le Pi Zero sont aujourd’hui en rupture de stock, alors que les anciennes cartes Pi construites avec du silicium 40 nm seront introuvables en 2022

La pénurie touche tout le monde. Le fabricant britannique de l’ordinateur Raspberry Pi a en effet dû augmenter de 10 dollars le prix de son Raspberry Pi 4 à 2 Go de RAM, justifiant cette hausse soudaine par la pénurie mondiale de semi-conducteurs qui affecte les chaînes d’approvisionnement. Cette hausse de prix, bien que temporaire, montre une fois de plus à quel point la chaîne d’approvisionnement en puces a changé depuis le début de la crise sanitaire. En février 2020, Raspberry Pi avait baissé le prix du Pi 4 de 2 Go de RAM de 10 dollars pour le ramener à 35 dollars, avant de faire revenir ce tarif à 45 dollars.

« Malheureusement, les augmentations de coûts causées par la pénurie actuelle signifient que ce produit n’est actuellement pas économiquement viable à ce prix réduit. Nous le ramenons donc à 45 dollars de façon temporaire », écrit Eben Upton, PDG de Raspberry Pi, en précisant que dans toute son histoire, Raspberry Pi n’avait jamais – jusqu’à présent – dû augmenter le prix d’un produit.

Raspberry Pi n’est pas le seul constructeur à revoir ses tarifs à la hausse. Les constructeurs automobiles ne peuvent pas produire davantage de voitures parce qu’il leur manque des puces essentielles, tandis que les amateurs de jeux vidéo ont eu du mal à acheter la PlayStation 5, de Sony, et les consoles Xbox Series X, de Microsoft. 

Des confinements dévastateurs

Il n’est pas surprenant que la pénurie d’approvisionnement ait également restreint la production de Raspberry Pi.

Selon son président, l’entreprise ne fabriquera que sept millions d’unités en 2021, soit presque exactement le nombre d’unités fabriquées en 2020, qui a également été sa meilleure année à ce jour, en partie grâce à l’augmentation des ventes lors de la première vague de confinements. Cette stagnation vient contredire l’augmentation constante de la production dans l’usine Sony au Royaume-Uni, qui assemble le Pi depuis 2012.

Les mesures de confinement décrétées par Londres en 2020 ont également causé des problèmes aux ingénieurs qui construisent le Raspberry Pi 400 de 2020. Selon Eben Upton, les produits en pénurie cette année comprennent le Raspberry Pi Zero et la variante 2 Go du Raspberry Pi 4. Ainsi, malgré une demande accrue, une pénurie de ces produits a plafonné les chiffres de production.

Amélioration en vue

En 2022, Eben Upton s’attend à ce que les difficultés d’approvisionnement touchent surtout les produits plus anciens, dont les puces sont construites sur un silicium 40 nm plus ancien. Ces produits incluent le Compute Module 3, le Compute Module 3+ et le Raspberry Pi 3B, et dépriorisent le Raspberry Pi 3B+ – essentiellement tout ce qui n’est pas un Raspberry Pi 4, un Raspberry Pi 400 ou un Compute Module 4, qui utilisent du silicium 28 nm.

En raison de l’augmentation du prix du Pi 4 de 2 Go, Raspberry Pi fait également revenir le Pi 4 de 1 Go à 35 dollars. L’entreprise a annulé la variante 1 Go lorsqu’elle a réduit le prix de la variante 2 Go. Le retour de la variante 1 Go vise à soutenir les clients industriels qui utilisent la variante 2 Go dans leurs produits, explique le président du groupe.

L’amélioration est toutefois en vue. « Nous prévoyons de disposer de suffisamment de silicium 28 nm au cours des 12 prochains mois pour prendre en charge nos clients actuels, et il y a des signes que la situation de la chaîne d’approvisionnement commence à être moins tendue. »

Voici les premiers robots-chirurgiens capables d’opérer seuls

Et si des opérations complètes pouvaient désormais être réalisées par des robots-chirurgiens, en se passant complètement de la main de l’Homme ? C’est en tout cas ce qui est en train d’arriver dans les blocs opératoires, où l’on commence à voir apparaître des machines totalement autonomes pour mener certaines interventions.

C’est un changement colossal. Aujourd’hui, les chirurgiens s’appuient déjà sur des robots pour les aider pendant les opérations. Ils leur permettent de faire un petit trou dans le ventre et d’y passer des instruments microscopiques, pour ensuite réaliser la chirurgie à travers un écran. Mais c’est toujours la main du médecin qui contrôle et le bras du robot qui exécute. Mais désormais, il existe des robots capables d’opérer tout seuls. Le patient est placé sur le billard et c’est la machine qui se débrouille.

L’intelligence artificielle va tous nous remplacer… Vraiment ?
Qu’elle soit considérée comme une opportunité ou comme une menace, l’intelligence artificielle va continuer à se développer dans tous les secteurs d’activité et à faire débat. © sdecoret, Adobe Stock
L’intelligence artificielle

Parce qu’elle contient le mot « intelligence », l’intelligence artificielle fait peur à beaucoup de monde. Aujourd’hui, d’après Pierre-Julien Grizel, responsable de la Majeure Data Science et intelligence artificielle (SCIA) à EPITA, « l’intelligence artificielle c’est moins intelligent qu’un enfant de trois mois ». Cette erreur sémantique renforce la croyance que les robots vont dans quelques années prendre nos places et nous contrôler. L’intelligence artificielle est un outil dont l’usage va servir à remplacer ou optimiser les tâches exécutées par les Hommes.

Pour le CEO de Smart Touch Group, l’intelligence artificielle n’est qu’une technologie associant logique, statistiques et mathématiques. C’est l’utilisation de cette technologie qui va rendre un objet plus « intelligent » qu’un autre car il aura été programmé par l’Homme pour cela. Mais, en aucun cas la machine développera sa propre intelligence en dehors de toute intervention humaine.

Audio, webcams… Quand la technologie s’adapte au télétravail

Après des années sans évolution des webcams, les fabricants travaillent à des améliorations notables de l’image – et du son – pour s’adapter au recours accru au télétravail lié à la crise sanitaire du coronavirus. Tour d’horizon des innovations qui pourraient changer notre quotidien. 

L’épidémie de coronavirus a vu se généraliser le recours au télétravail… Et avec lui, la multiplication des réunions en distance, grâce à différents logiciels de visioconférence, et avec des outils plus ou moins performants. Si vous êtes lassés des images floues et du son fluctuant, bonne nouvelle : une nouvelle génération d’ordinateurs et d’écrans arrive, et elle est spécialement conçue pour vous mettre en valeur devant la caméra.

La digitalisation : un levier pour notre avenir énergétique ?

Dans la phase d’entraînement de l’IA, le réseau neuronal est utilisé pour construire des algorithmes en traitant un grand nombre de données. Cette nouvelle approche prend en compte les données chronologiques afin de traiter non pas des points fixes mais des séquences. Les chercheurs se sont inspirés du nématode Caenorhabditis elegans dont le système nerveux, composé de seulement 302 neurones, est capable d’opérations complexes.

Une intelligence artificielle qui s’adapte aux données

Le réseau neuronal liquide utilise des équations différentielles imbriquées afin de changer les paramètres des équations dans le temps, ce qui le rend beaucoup plus flexible. Il est ainsi capable de mieux traiter des données contenant du bruit, comme le flux vidéo d’une voiture autonome lorsqu’il pleut. Les réseaux neuronaux sont comparés à des boîtes noires, où il est possible d’observer les entrées et sorties, mais pas ce qui se passe à l’intérieur. La possibilité de modifier ces équations permet aux chercheurs de mieux comprendre le fonctionnement du réseau, ce qui est normalement impossible. De plus, cette approche utilise un nombre plus limité de neurones que les réseaux classiques, ce qui réduit la puissance de calcul nécessaire.

Les chercheurs indiquent que le réseau neuronal liquide devrait permettre des avancées dans tous les domaines où les conditions peuvent évoluer rapidement. Cela inclut les voitures autonomes, le pilotage des robots, le traitement automatique du langage naturel, le diagnostic médical ou encore le traitement des vidéos.

Et si on rechargeait sa montre connectée…avec sa peau ?

Chaque jour, dans sa chronique “L’innovation du jour”, Anicet Mbida nous livre ce qui se fait de mieux en matière de nouvelles technologies. Mardi, il se penche sur une nouvelle technique mise au point par une université américaine qui permet de convertir la chaleur perdue naturellement par le corps humain en électricité. 

Et si notre énergie corporelle signait la fin des piles dans les montres et autres bracelets connectés ? C’est l’idée derrière une montre connectée, encore au stade de prototype, fabriquée par l’entreprise Matrix Industries. Mardi, dans sa chronique L’innovation du jour”, Anicet Mbida nous présente cette technologie mise au point par l’université américaine de Boulder, dans le Colorado. Concrètement, ce procédé permet de convertir la chaleur perdue naturellement par notre corps en électricité. Car si la température interne d’un être humain est de 37 degrés Celsius, elle n’est que de 33 ou 34 degrés Celsius à l’extérieur. 

Consulted admitting is power acuteness.

Give lady of they such they sure it. Me contained explained my education. Vulgar as hearts by garret. Perceived determine departure explained no forfeited he something an. Contrasted dissimilar get joy you instrument out reasonably. Again keeps at no meant stuff. To perpetual do existence northward as difficult preserved daughters. Continued at up to zealously necessary breakfast. Surrounded sir motionless she end literature. Gay direction neglected but supported yet her.

New had happen unable uneasy. Drawings can followed improved out sociable not. Earnestly so do instantly pretended. See general few civilly amiable pleased account carried. Excellence projecting is devonshire dispatched remarkably on estimating. Side in so life past. Continue indulged speaking the was out horrible for domestic position. Seeing rather her you not esteem men settle genius excuse. Deal say over you age from. Comparison new ham melancholy son themselves.

Aouses or months settle remove ladies appear. Engrossed suffering supposing he recommend do eagerness. Commanded no of depending extremity amiable pleased.

Conduct replied off whether arrived adapted

  • Pretty merits waited six
  • General few civilly amiable pleased account carried.
  • Continue indulged speaking
  • Narrow formal length my highly
  • Occasional pianoforte alteration unaffected impossible

Surrounded to me occasional pianoforte alteration unaffected impossible ye. For saw half than cold. Pretty merits waited.

Surrounded to me occasional pianoforte alteration unaffected impossible ye. For saw half than cold. Pretty merits waited.

Exelent to me occasional pianoforte alteration unaffected impossible ye. For saw half than cold. Pretty merits waited better.

Unsatiable entreaties may collecting

Give lady of they such they sure it. Me contained explained my education. Vulgar as hearts by garret. Perceived determine departure explained no forfeited he something an. Contrasted dissimilar get joy you instrument out reasonably. Again keeps at no meant stuff. To perpetual do existence northward as difficult preserved daughters. Continued at up to zealously necessary breakfast. Surrounded sir motionless she end literature. Gay direction neglected but supported yet her.

New had happen unable uneasy. Drawings can followed improved out sociable not. Earnestly so do instantly pretended. See general few civilly amiable pleased account carried. Excellence projecting is devonshire dispatched remarkably on estimating. Side in so life past. Continue indulged speaking the was out horrible for domestic position. Seeing rather her you not esteem men settle genius excuse. Deal say over you age from. Comparison new ham melancholy son themselves.

Aouses or months settle remove ladies appear. Engrossed suffering supposing he recommend do eagerness. Commanded no of depending extremity amiable pleased.

Conduct replied off whether arrived adapted

  • Pretty merits waited six
  • General few civilly amiable pleased account carried.
  • Continue indulged speaking
  • Narrow formal length my highly
  • Occasional pianoforte alteration unaffected impossible

Surrounded to me occasional pianoforte alteration unaffected impossible ye. For saw half than cold. Pretty merits waited.

Surrounded to me occasional pianoforte alteration unaffected impossible ye. For saw half than cold. Pretty merits waited.

Exelent to me occasional pianoforte alteration unaffected impossible ye. For saw half than cold. Pretty merits waited better.